Satisfaction

23 octobre 2009

L’information selon laquelle Jean Sarkozy renonce a briguer la présidence de l’EPAD est naturellement une excellente nouvelle. Non par mépris pour la personne (je me soucie de Jean Sarkozy comme d’une guigne) mais parce que cette affaire a démontré que le pouvoir en place pouvait changer de stratégie face au mécontentement de ses propres électeurs.

Cette nouvelle reflète sans aucun doute le fait que cette affaire a outré l’électorat de Droite. Je ne connais personne autour de moi qui ait pu penser ou dire avec aplomb qu’un jeune homme de 23 ans sans profil scolaire d’exception ni expérience professionnelle majeure aurait pu légitimement prendre un poste d’une telle responsabilité.
Personne, a part les responsables politiques de droite qui auront dans cette histoire fait preuve de leur servilité empressée… l’on attendait des ministres qu’ils se conduisent en serviteurs de la nation, ils ne se sont conduits qu’en laquais du pouvoir.

Je ne suis pas naïf au point d’oublier que Jean Sarkozy siégera encore au conseil d’administration de l’EPAD, ni que ce dernier sera encore dirigée par l’UMP. L’on pourrait se demander quel victoire il y a réellement a voir Jean Sarkozy, sur la simple mention de son nom, préparer une carrière a l’ombre de la stature de son Père…
Mais au moins évitera-t-on les accusations trop évidentes de népotisme. Respecter les apparences en politique est parfois le signe que les règles ne sont pas si brisées, comme la politesse, en ce qu’elle feint les règles du savoir-vivre, offre au moins l’apparence du respect d’autrui.

Qu’importe ! L’objet de satisfaction est dans le fait que le pouvoir a plié. Je formule le vœu que devant ce mécontentement manifeste qui a réussi a changer le cours des choses, le peuple de Droite se mobilise pour faire advenir une politique qui lui convienne, tant il semble évident aujourd’hui que le pouvoir en place n’a pas tenu les engagements qui étaient les siens lors de la campagne de 2007 et sur lesquels il a été élu.

Je fais ce rêve d’un pouvoir qui tiendrait ses promesses. Je peux rêver encore longtemps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :