A Propos

Prolégomènes

Les commentaires sont les bienvenus. Ils seront validés par l’auteur de ce blog, à l’exclusion des propos racistes ou haineux, injurieux ou diffamatoires, ou simplement hors sujet.

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive de « l’esprit » de ces lieux. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l’auteur) sans l’autorisation expresse de leur auteur est interdite.

 » Who do you think you are ? « 

Je me suis lancé dans ce blog en Février 2009. Moins pour avoir des lecteurs que pour moi-même. Parce qu’il me semblait qu’il m’était indispensable de passer a l’étape d’après. Celle d’écrire pour moi-même, pour clarifier ma pensée sur des sujets qui n’intéressent pas grand monde d’autre que moi (ce que mes statistiques de lecture -presque aussi monotones que le ton de voix de Vincent Delerm dans ses meilleures chansons- semblent d’ailleurs confirmer).

Je me suis lancé sans présentation. D’abord parce que je doutais qu’elle fut d’un quelconque intérêt pour qui viendrait s’égarer sur ce blog. Ensuite, parce que les autoportraits m’ennuient. Henri de l’Escalier est un pseudonyme (oui, vraiment). Ce n’est pas que j’ai grand chose a cacher, mais c’est plus confortable ainsi. Cela donne une liberté de ton, qui est précisément la qualité que je viens chercher sur un blog, celui des autres comme le mien.

Je me suis lancé parce que j’en avais envie. Envie d’un peu plus. D’être un peu plus que le jeune cadre dynamique caricatural (mais qui sait si tenir un blog ne confirme pas cette caricature ?). Je vis a Londres. J’y exerce le deuxième plus vieux métier du monde: je suis banquier (qui a demandé quel est le plus vieux métier du monde ?). Beaucoup de mes billets discuteront donc de finance et de la City. Et de politique, au sens noble du terme, de ce qui nous tient tous ensemble dans la cité.

Je me suis lancé pour parler de moi. Parce que je n’aime pas ca, et parce qu’il parait qu’il faut toujours suivre sa pente, vers le haut. Peut-être en dirais-je davantage sur moi-même au travers de ce blog qu’a beaucoup de mes amis. Heureusement, qu’ils ne connaissent pas mon initiative… ils me supportent déjà au quotidien, pourquoi les ennuyer jusque sur la toile alors que vous êtes la, vous, qui m’avez lu jusqu’au bout de ce billet de présentation beaucoup trop long ?

 

Henri de l’Escalier
Henri.delescalier(at)googlemail.com

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :